Faire vivre la solidarité
par des actions concrètes

7 juin 2012

Journée de formation sur la responsabilité civile et pénale

Plus de 40 cadres, Directeurs, chefs de service, ont participé, le 4 juin, à la journée de formation sur La responsabilité civile et pénale, animée par Maître Jérôme ARTZ, avocat au cabinet Barthélémy.

Quelles sont les responsabilités d'un Directeur, d'un chef de service dans un établissement de notre secteur ?

Il s'agissait d'exposer et de clarifier les règles de droit que chacun doit connaître pour exercer son travail de façon éclairée.

La journée a été riche de questionnements. Outre l'approche théorique, les participants ont exposé des situations concrètes, qui engagent la responsabilité de chacun.

6 août 2012

Journée d'études du service de Prévention Spécialisée 93 - 18 juin 2012

Tous les salariés du Service Prévention 93 (direction, chefs de service et éducateurs) ont participé à une journée d’études le 18 juin, animée par Emmanuel Meunier, de la Mission Prévention des conduites à risques du Conseil Général de Seine-Saint-Denis et par Isabelle Jeannès de la Mission de prévention des toxicomanies de la Ville de Paris.

La journée a été marquée par deux temps forts :

-        la matinée consacrée à une intervention orale sur la thématique des stupéfiants dans les quartiers,

-        l’après-midi, les salariés ont participés à des groupes de travail sur des thématiques préalablement définies par les cadres du service et l’intervenant.

Emmanuel Meunier et Isabelle Jeannès ont présenté dans la matinée les résultats d’un travail d’atelier, intitulé « l’intervention sociale et éducative au défi des trafics », qui a associé deux chercheurs, Pierre Roche, sociologue au CEREQ et Pascale Jamoulle, anthropologue à l’Université de Louvain la Neuve, et une vingtaine de professionnels de terrain de Paris et de la Seine-Saint-Denis (dont deux salariés de Jeunesse Feu Vert 93). Ce travail collectif avait été précédé, en 2010, d’une enquête ethnographique sur le sujet sensible et préoccupant des stupéfiants et des trafics, qui a été menée dans le nord de la région parisienne, et notamment à Saint-Ouen où une équipe du service intervient. À la fin de l’intervention, un débat s’est engagé avec les éducateurs.

Dans l’après-midi, Emmanuel Meunier et les cadres du service ont animé quatre groupes de travail sur les thématiques suivantes :

-        Atelier n°1 : « Consommation, trafic : interdire ou réduire les risques ? »

-        Atelier n°2 : « Les  publics vulnérables : préadolescents, jeunes filles, sans-papiers, personnes handicapées…»

-        Atelier n°3 : « Comment accompagner les parents et les enseignants ? »

-        Atelier n°4 : « Comment accompagner la sortie du trafic ? »

La journée a été clôturée par une restitution des groupes de travail sur les quatre thématiques travaillées dans l’après-midi. Des questions sur les pratiques éducatives et les postures professionnelles se sont posées et permettront au service de définir une autre journée de travail avec une thématique d’actualité.

5 novembre 2012

Journées de rencontre Fédération Nationale CIVAM - Accueil Paysan - Maion de la Juine et formation sur le secret profess

Ouvrir le champ des possibles…

Comment offrir l opportunité de découvrir d autres réalités notamment en lien avec la nature et la vie à la ferme ? Comment accueillir et respecter l intimité de chacun dans un espace de rencontre et d expérience humaine ?

Les 18 et 19 octobre 2012, plus de 25 partenaires du réseau agricole de la Fédération Nationale des CIVAM et Accueil Paysan ont été reçus par l'équipe de la Maison de la Juine dans les locaux du siège de la Fondation.

Dans le cadre de l accompagnement de jeunes accueillis, la Maison de la Juine leur offre la possibilité de découvrir le milieu rural à un moment de leur prise en charge. Au-delà du partage des valeurs humaines et institutionnelles, il s agissait de consolider le partenariat existant, de permettre à chacun de présenter ses missions et de former de nouveaux accueillants.

Il s agissait aussi de réfléchir ensemble à certaines questions, notamment à celle du partage d'informations confidentielles.

Les différentes textes légaux et outils mis en œuvre ont été exposés et mis en relation avec quelques cas concrets afin de clarifier les rôles et limites de chacun.

Les échanges furent fructueux et de nombreuses questions furent abordées :

De quelles informations dispose-t-on à l accueil d'un jeune ? Quelles informations transmettre ? Comment et à qui transmettre ?

Lors de la deuxième matinée ont été abordées, sous forme de trois ateliers, les questions suivantes :

  1. De quelles informations disposent les accueillants à l'arrivée du jeune ?
  2. Que faire en cas de maladie ?
  3. Comment rendre compte du comportement du jeune lors d un séjour en accueil paysan ?

Les invités ont particulièrement apprécié la convivialité lors des repas préparés et servis par les jeunes et l équipe de l atelier de bouche.

La Maison de la Juine tient de nouveau à remercier tous les participants pour leur implication dans la réflexion commune, le partage des valeurs et la chaleur de la rencontre.

 

28 novembre 2012

Accueil des nouveaux salariés

BIENVENUE AUX NOUVEAUX SALARIES !

Vingt-deux salariés, arrivés depuis moins d'un an, ont participé, le 22 novembre 2011, à la 4ème journée d’accueil des nouveaux salariés.

Un moment de présentation, d’échanges, et l’occasion pour Jean-Marc STEINDECKER, Président, de retracer l’histoire de la Fondation, de son fondateur Robert STEINDECKER, et de présenter les grandes orientations de la Fondation.

Après la présentation d'un film sur nos activités, chaque directeur a présenté les missions et les actions de son établissement.

Cette matinée d’accueil particulièrement sympathique s’est déroulée dans la salle de réunion du siège de la Fondation.

28 novembre 2012

Exposition de photos à l'Ile-Saint-Denis

Le vendredi 16 novembre a eu lieu une exposition de photos à l'Ile-Saint-Denis, en présence du Maire, Monsieur BOURGAIN, et de nombreux partenaires locaux. Cette exposition retraçait deux séjours effectués par les jeunes encadrés par la prévention spécialisée de Seine-Saint-Denis de la Fondation : l'un en Ukraine, l'autre au Maroc.

24 décembre 2012

Journée d’études sur la thématique « Faits religieux et Actions éducatives » au Service Prévention 93 – 5 Décembre 2012

Pour sa seconde journée d’études annuelle, le Service Prévention 93 a choisi d’aborder une thématique récurrente dans les équipes éducatives : les faits culturels et religieux rencontrés dans l’accompagnement des jeunes au quotidien et dans les quartiers d’intervention.

Pour traiter cette thématique à la fois intéressante et complexe, le service a fait appel à une intervenante reconnue dans l’expertise du sujet abordé et connue de la Fondation : Faïza Guelamine, Docteure en sociologie, assistante sociale de formation et spécialisée dans les objets de recherche autour des populations migrantes, du racisme et des discriminations.

La matinée a été consacrée à la clarification de certaines définitions et concepts autour de la culture, des traditions, des formes de religiosité, de la religion et du fait religieux… L’intervenante est aussi revenue sur des repères législatifs généraux concernant la laïcité, sur l’idée et la définition que se font les travailleurs sociaux de cette « valeur-concept » forte de notre Fondation et de la République. Il a été également abordé dans cette matinée riche d’échanges avec tous les éducateurs et cadres du service, les pratiques religieuses actuelles rencontrées et la pratique professionnelle des uns et des autres dans une démarche laïque. Des débats très constructifs s’en sont suivis jusqu’à l’heure du déjeuner et les éducateurs ont affirmés avec force leur posture éducative et professionnelle.

L’après-midi s’est organisée autour de quatre groupes de travail d’éducateurs pour se pencher sur des études de cas (tirées de situations réelles) soumises par l’intervenante, pour mettre au travail le positionnement éducatif (et donc la posture professionnelle) des éducateurs face à des situations complexes liées à des faits culturels ou religieux. La restitution en grand groupe a clairement mis en avant la posture éducative des éducateurs de la Fondation attachée aux valeurs laïques et de respect des jeunes, usagers d’un service public ouvert à tous.

Cette journée a été marquée par des débats engagés et productifs des salariés du service. Il a été décidé de réfléchir à une éventuelle seconde journée d’études sur cette même thématique, pour tenter de dégager une culture commune professionnelle face à des phénomènes complexes de société où la Fondation continuera à accompagner des jeunes dans leurs diversités et leurs singularités.

 

Nous sommes à votre écoute

Vous pouvez nous trouver et nous contacter à tout moment pour une demande de renseignement et pout tout questionnement.