Faire vivre la solidarité
par des actions concrètes

23 juin 2020

Chantier éducatif à Saint-Ouen

« Chantier éducatif à Saint-Ouen »

Grâce au partenariat avec le bailleur Domaxis, 4 jeunes majeurs ont pu réaliser un chantier de remise en peinture d’une cage d’escaliers.

Un chantier coupé par le Covid et le confinement, une première partie qui a débuté le 9 mars pour se terminer le 19 juin.

Tous les jeunes ont été salariés.

 

15 juin 2020

CHANTIER ÉDUCATIF ÉQUIPES DU 12ème

Chantier éducatif équipes du 12ème

« Confection et distribution de masques de protection à destination des seniors »

Mairie du 12ème / Fondation Jeunesse Feu Vert

Du 14 au 19 mai 2020

Dans le cadre de la mise à disposition gratuite de masques aux habitants de Paris, la Mairie du 12ème a sollicité la Fondation Jeunesse Feu Vert pour participer à la distribution de ces masques aux publics prioritaires (seniors de plus de 70 ans) dans le cadre d’un chantier éducatif.

Les équipes de Prévention Spécialisée de l’arrondissement se sont donc organisées au pied levé pour mettre en œuvre ce chantier qui a permis à 4 jeunes majeur∙e∙s de contribuer à cette action de solidarité.

Le chantier s’est déroulé sur 4 jours et portait initialement sur la distribution des masques dans les boîtes aux lettres des personnes répertoriées. Equipé∙e∙s d’une chasuble de la Mairie de Paris et muni∙e∙s d’une liste d’adresses, les jeunes accompagné∙e∙s de leur éducat∙eur∙rice∙s ont rempli la mission avec enthousiasme et sérieux.

Ces déambulations ont été l’occasion de rencontrer des personnes âgées, non répertoriées au préalable, auprès desquelles les jeunes ont pu communiquer sur les mesures barrières et sur les différents moyens de se procurer gratuitement ces masques en tissu (via le site de la Mairie ou par téléphone). Grâce au lien établi entre les équipes éducatives et les amicales de locataires, des masques supplémentaires ont également été distribués. Les jeunes ont rendu compte de l’avancée du chantier auprès de l’équipe de la Mairie, ce qui a été l’occasion de faire remonter les besoins identifiés au contact des habitants.

Au terme du premier jour de chantier, les objectifs de distribution ayant été largement atteints, l’équipe de la Mairie a pu confier des missions complémentaires aux jeunes qui ont également participé à la confection et à la mise sous pli des masques.

La mobilisation et l’efficacité des jeunes et des équipes ont été chaudement saluées par la Maire du 12ème et son équipe.

 

11 juin 2020

Fin du confinement aux Jacquets

Le 11 mai, les Jacquets ont ouvert leurs portes pour accueillir les jeunes après le confinement. Depuis le nombre d’enfants présents progresse tous les jours. Les journées s’organisent un peu différemment, les classes sont aménagées, les récréations sont organisées, des temps d’activités supplémentaires sont proposés. Après quelques journées un peu stressantes pour tous, la bonne humeur est revenue et la vie institutionnelle a repris presque comme avant …

Quelques jeunes racontent leur retour :

« Je suis content d’être revenu à l’école parce que je voulais revoir ma maîtresse et mes amis. »

« Aujourd’hui je suis à l’école. J’avais peur que la maîtresse me gronde car je n’ai pas travaillé durant le confinement. J’ai aimé revoir mes amis et parler avec eux. »

« Je suis revenu à l’école. J’ai aimé faire mes plans de travail et j’ai aimé les jeux sur la cour de récréation. »

« Hier je suis retourné à l’école, j’étais content mais j’avais peur d’attraper le coronavirus et de le transmettre à ma famille. J’ai aimé revoir mes copains et ils étaient tous présents ! J’ai aussi apprécié de revoir les profs et les éducateurs. »


"Je suis content de retourner à l’école. J’ai pu revoir ma maîtresse Meriem et mes copains Vincent et Youssef et aussi Françoise. Heureusement, mon père me laisse y aller sinon ça ne m’aurait pas plu. Et on mange des repas froids sans parler du gel hydroalcoolique (matin, soir, tout le temps). Et le confinement m’a embêté, sinon ça fait du bien de retourner à l’école. Et dans le ramassage scolaire, on est que 3. (Le matin gel, l’après-midi gel !). Dans la classe on est 3 : Youssef, Vincent et moi. On a appris la division posée et aussi en ligne : c’est super cool ! On en a eu 8 en bonus, c’était super cool. En plus c’est facile ! On a aussi étudié Jules César et la conquête de la Gaule. Jules César est mort le 15 mars 44 av J.-C. Vercingétorix s’est battu contre Jules César. Moi, j’adore l’histoire et aussi la géographie. J’aime aussi l’art, la numération et la géométrie et j’attendais la rentrée des classes depuis 2 mois. Et c’est maintenant ! Ça m’a fait plaisir de revoir ma maîtresse. En tout cas mon école je l’aimerai toujours. »

 

Luc est très concentré sur son dessin de monstre

 

David a réalisé un monstre grandeur nature.

25 mai 2020

Projet « A vos masques citoyens »

Projet « A vos masques citoyens »

 

L’équipe Sud de l’Ile-Saint-Denis s’est associée à Impulsion 75, pour le projet  « #A vos Masques Citoyens ». Cette opération solidaire et citoyenne vise à confectionner des masques en tissu et à approvisionner les habitants les plus fragiles et les plus vulnérables du territoire.

Cette action, pilotée par l’équipe éducative du sud de l’Ile-Saint-Denis, a permis de mobiliser six habitantes de l’Ile-Saint-Denis pour la confection de 550 masques. Deux participantes ont réalisé les masques à leur domicile tandis que quatre autres se sont rendues au local de l’équipe avec la présence d’une éducatrice. L’idée du projet est de pouvoir impliquer des habitants dans une action de solidarité et de faire passer un message sur les gestes barrières à appliquer.

L’équipe a consacré 5 demi-journées pour la fabrication des masques. La confection a permis aussi aux habitantes d’échanger sur le confinement, sur les inquiétudes et sur les difficultés qu’elles ont rencontrées.

Ces masques ont pu être donnés aux acteurs associatifs mobilisés sur les distributions alimentaires et aux habitants du quartier sud qui n’avaient pu s’en procurer. Ils ont aussi été donnés à des jeunes accompagnés sur le terrain. Cette distribution a été accompagnée de messages de prévention sur les gestes barrières, elle répond à un besoin immédiat : protéger les populations vulnérables et exposées au virus.

 

21 avril 2020

Chantier éducatif Allende

Fin 2019, l’équipe  de prévention spécialisée de Villetaneuse a été sollicitée par le bailleur Seine Saint Denis Habitat pour la mise en place d’un chantier fresque sur un abri deux roues situé dans le quartier Allende.

Avec l’amicale des locataires et un groupe de jeunes âgés de 18 à 21 ans, résidents du quartier, nous nous sommes concertés sur  l’élaboration d’un projet chantier pédagogique qui puisse proposer une image positive à l’adresse de tous les habitants du quartier. Très vite, nous sommes parvenus à mettre  en place un calendrier qui, brutalement, s’est trouvé balayé par l’arrivé du coronavirus.

Dès le début du confinement, nous avons réussi à mobiliser les jeunes par l’utilisation d’un réseau social qui a permis  de maintenir les échanges  entre les jeunes, l’artiste, le bailleur et l’équipe.

Le travail est en cours d’élaboration, trois ateliers sont ouverts :

1er – Trouver des citations représentatives du quartier : la « réussite ainsi que l’échec ».

2nème-  Trouver des illustrations sur le thème : « Salvador Allende et Pablo Neruda,  deux rues du quartier. »

3ème -  Trouver des illustrations sur le thème : « culture du monde ».

Dès la fin du confinement, l’ensemble de ce travail sera présenté aux habitants et proposé à  un vote. Le chantier démarrera dans la foulée.

Ce chantier mobilise 12 jeunes et permettra la réalisation d’un séjour pour 8 jeunes et la participation aux projets individuels des 4 autres (inscription au permis et inscription au BAFA).

Nous sommes à votre écoute

Vous pouvez nous trouver et nous contacter à tout moment pour une demande de renseignement et pout tout questionnement.